AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comprendre ce qui a pu se passer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nutsetcookies
Chaton babilleur
Chaton babilleur


Féminin
Age : 31
Messages : 3

MessageSujet: Comprendre ce qui a pu se passer.   Mer 26 Aoû 2015 - 1:52

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis nouvelle sur le forum et je viens de faire ma présentation.
Je me suis permise de m'y inscrire car j'avais besoin de parler à des personnes qui aiment les chats tout comme moi.
Je suis ici pour avoir du soutien, et peut-être de la compréhension pour accepter un destin que je n'arrive pas à accepter. Attention mon histoire est longue..
Sachez que ma vie à basculé le 17 juin 2015. J'ai deux chats, l'un s’appelle Nuts, 5 ans et 3 mois, l'autre Cookies, 6 ans et 2 mois.
Ce mercredi 17 juin, j'ai fais mes choses habituelles que je fais chez moi, ménage etc... le matin mon chat Nuts m'avait fait une montagne de câlins pour me réveiller avec pleins de bisous. Bref la journée passe, mes chats dorment tranquillement. Le soir venu mon conjoint me dit que Nuts à vomi trois fois au matin, du coup je me met à l'observer et je me rend compte qu'il dort depuis un moment et qu'il ne se lève pas du tout. J'ai veillé tout la nuit, il a dormi collé à moi et je comprend qu'il est pas bien et qu'il est chaud. Le lendemain, je me suis rendu compte qu'il ne s'est pas du tout levé de la nuit, ni pour manger, boire ou aller au toilette, du coup j’appelle le véto qui me donne rendez-vous le jour même. Je lui explique la situation, prend sa température, il était a 40.5° et conclu à une infection gastrique du à la fièvre et au vomissement, il n'avait pas d'autres symptômes, il lui donne un antibio pour 15 jours + une injection pour baisser la fièvre. Je rentre, ça va un peu mieux, il mange et revomi, je devait lui donner un pansement gastrique pendant trois jours, il remange après mais ne revomi pas cette fois-ci. Le lendemain, il refait de la fièvre du coup je suis retourné voir le véto qui lui a refait une injection pour baisser la fièvre. Encore une fois, il va mieux puisque la fièvre baisse mais il redevient prostré très vite, se met à l'écart alors que d'habitude il est souvent avec nous. Nous prenons sa température du samedi et elle est a 39°. Nous décidons d'attendre et de prendre régulièrement sa température. Du dimanche, n'ayant pas mangé ni bu du samedi, nous appelons le véto de garde qui nous demande de passer puisque malgré sa température de 39°, il devrait manger et boire hors de n'est pas le cas. Il l’ausculte et fait une prise de sang, la prise de sang ne révèle rien de grave mais il est légèrement anémié, il lui donne un médicament et nous rentrons chez nous le câliner. Le lendemain, toujours le même état, prostré, il ne fait que dormir, ne boit pas, ne mange pas et ne vas pas au toilette. Je rappelle le véto qui touche sa vessie et me dit qu'elle est gonflé puisqu'il ne va pas au toilette et que c'est ça qui doit le gêner. Sa température à ce moment là est à 39.2°. Il me dit qu'il va le sonder et le perfuser puisqu'il est déshydraté et va le garder pendant 2 jours, il me demande de le rappeler le lendemain matin pour avoir des nouvelles. Du coup je m'en vais, rassurez en lui faisant un petit bisou. Le lendemain matin je l’appelle, et mon véto m'annonce que l'état de Nuts s'est détérioré d'un coup, il s'est mit à avoir du mal a respirer, le véto fait une radio et se rend compte que ses poumons sont remplis. Il ne sait pas ce que sait exactement et envois la radio à un hôpital très performant ici dans le nord.
Malheureusement, mon chat à eu de plus en plus de mal a respirer malgré le masque, il a fait un arrêt cardiaque, le véto la récupéré mais mon chat en un fait un deuxième, puis un troisième avant que je puisse arriver à temps pour lui dire au revoir. Mon véto à eu la réponse de l’hôpital peu de temps après et ils ont conclu à une PIF ou un coryza mutant. A ce moment la, une partie de ma vie s’effondre mais mon histoire n'est pas finie. Un mois plus tard, le 17 Juillet, mon chat Cookies fait de la fièvre, nous l'emmenons chez le véto qui connait l'histoire avec Nuts, lui fait une prise de sang complète dont celle pour voir si il est atteint de PIF. Nous sommes allés un samedi et la prise de sang partira que lundi, nous aurons les résultats du mercredi. Bref, il lui fait une injection+ antibio de 15 jours. Mon chat va mieux suite à l'injection, mais du dimanche au soir il refait de la fièvre, nous repartons au véto qui lui fait une injection pour baisser la fièvre. De même lundi, mais cette fois-ci nous faisons une radio pour voir ses poumons et autres parties du corps, sa radio ne montre rien, on lui fait le test FIv et felv qui sont négatifs, Mais cette fois-ci mon chat reste prostré malgré l'injection et la baisse de fièvre. Du mardi nous y retournons et nous faisons une injection pour baisser à nouveau la fièvre. Du mercredi la fièvre n'est pas remontée mais mon chat est toujours abattu et ne mange plus à partir de ce mardi. Nous avons eu les résultats de la prise de sang qui ne montre rien, et surtout qu'il n'a jamais été en contact avec le coronavirus, donc ce qui veut dire que son frère n'a pas eu la PIF mais plutôt le coryza mutant. Le veto lui fait une perfusion, observe son état et ne comprend pas. Il décide de nous faire prendre rendez-vous à l'hopital. Dans cet hopital, il lui font une Echographie du ventre, du coeur. Rien dans le ventre, par contre il aurait un souffle au coeur provoqué sans doute par une bartonellose (griffe du chat). Ayant parlé à mon véto, l'hopital décide de demander au labo de vérifier si il a une bartonellose ou non. Comme mon chat ne sort pas et que les résultats sont ni positif, ni négatif ils en conclus qu'il est fort possible que ce soit ça. Du coup il instaure le traitement adéquate. Nous le récupérons à la maison et commençons le traitement, nous essayons de le faire manger mais le premier jour il n'y arrive pas, il a des hauts de coeurs, du coup nous laissons passer la journée pour qu'il retrouve ses marques. Le lendemain nous lui donnons à manger, il mange sur le doit ou en pipette mais jamais à la gamelle directement, par contre il boit et fait pipi. Malheureument il a choppé un mini coryza, il avait le nez qui sifflait mais pas d’écoulement au niveau des yeux. Nous retrouvons un peu notre chat, il nous fait des câlins et reprend quelques habitudes mais reste faible du au fait qu'il ne mange pas énormément. Nous remarquons également qu'il dort très peu, seulement qu'a épuisement total. Une semaine passe et nous avons une visite de contrôle chez le véto. Il nous dit qu'il a meilleur mine, nous lui parlons qu'il n'a toujours pas fait ses besoins et malgré le microlax qui l'épuise, rien ne sort. Le véto nous dit que si dimanche il n'a rien fait, on allait lui faire un lavement. Le dimanche arrive, il n'a pas reussi à aller au toilette du coup nous appelons notre véto et décidons de lui faire une radio pour voir si il y a beaucoup de crotte qui le bloque et effectivement, il y en avait pas mal. Notre véto lui fait un lavement, tout se passe bien, tout part, notre chat rentre chez nous, se lave etc..Malgré le fait que la fièvre n'est jamais remonté, mon chat était toujours chaud au extrémité, le nez chaud et jamais humide. Ce dimanche, il ne voulait rien boire, ni rien avaler, on pensait que c'était le lavement donc on le laissa un peu tranquille. Nous nous réveillons le lendemain et on remarque qu'il à une démarche bizarre..avec la tête penchée. Nous appelons notre véto qui demande de venir à l'ouverture, il nous annonce que mon chat a fait un micro AVC, il le gare en observation pour voir si c'est bien ça. Il nous rappel dans l'après-midi pour nous dire qu'il a bien fait un AVC, que avec tout son traitement il ne pouvait rien donner de +, qu'il a des absences etc..nous décidons de le reprendre chez nous et le gardons avec nous pour la soirée. ce fut une soirée très dur car nous savions que le lendemain on mettrait fin à ses souffrances. Il ne mangeait plus, savait à peine boire, ne voulait plus être avec nous. On lui a tenté une dernière fois de lui donner à manger mais il ne voulait rien, il était devenu très mince. Le lendemain, nous sommes allés au véto et avons décidés de ne plus nous acharner après trois semaines de batailles. Mon chat s'est laissé faire, comme ci il le savait, comme ci on le liberait enfin, il m'a regardé dans les yeux tout le long, sans rien dire, en se laissant faire puis il est partie. Aujourd'hui, mon coeur est brisé car j'ai perdu mes deux chats en moins de deux mois. Mais je ne comprend toujours pas ce qui à pu arriver. Nous avons vu 4 vétérinaires différents, dont deux de différents cabinets pour avoir d'autres avis qui eux n'ont plus n'expliquait pas son état. L'une pensait que la perte de son frère aurait pu affaiblir ses défenses immunitaires et qu'il a pu choper n'importe quoi. Le seul point commun avec son frère est que Nuts à fait son vaccin une semaine jour pour jour avant de tomber malade et Cookies une semaine et trois jours. Nous avons perdu nos deux chats, sans vraiment savoir ce qu'ils ont eu, surtout pour Cookies, a t-il une bartonellose ? Nuts a vraiment developpé le coryza de façon mutante ? je ne doute pas au professionnalisme des vétos, car j'en ai vu plusieurs qui ne comprenait pas d'ou cela pouvait venir. Aujourd'hui, je vis avec ça, je vis sans mes chats, et j'ai l'impression que vivre sans eux et avec ça sur le coeur me sera difficile.
Merci à ceux qui ont pu me lire jusqu'au bout

A mes chats que j'aimais et qui me manquent + que tout.
Revenir en haut Aller en bas
Acr0
Royal Papoteur de l'Extrême
Royal Papoteur de l'Extrême
avatar

Féminin
Age : 33
Mes félins : Orphée & Raspoutine
Messages : 22765

MessageSujet: Re: Comprendre ce qui a pu se passer.   Mer 2 Sep 2015 - 21:53

Leslie, je t'ai lu très attentivement et j'en ai les larmes aux yeux. Je t'envoie tous mes bisous et mes ondes positives car je pense que ton deuil est très dur et va être aussi très long.
De ce que je comprends, c'est que tu as tout fait pour tes deux loulous : tu as cherché à avoir le meilleur diagnostique, le meilleur traitement, tu leur as permis de 'partir" (et que c'est un choix difficile) et avant tout cela, tu leur as montré que tu étais là pour eux, pour leur donner le meilleur et surtout des tonnes et des tonnes d'amour.

Des examens que tu cites, je trouve que tous ont été compétents. Ils ont été minutieux dans leurs recherches sans écarter a priori des pistes... C'est d'autant plus rageant que tu te retrouves seule maintenant sans tes deux tendres compagnons. C'est difficile d'accepter (et c'est normal) mais saches que tu as fait tout ce qui était en ton pouvoir pour leur donner tout ce que tu pouvais. Malheureusement, il reste encore trop d'inconnues dans les maladies/infections et autres soucis de santé qui touchent nos poilus, qu'il arrive encore aujourd'hui que des chats partent, violemment, en laissant leur humain dans une incompréhension totale, le cœur littéralement meurtri.

Nous ne te serons pas d'une grande aide factuelle ici, mais saches que les cœurs de toutes les copines d'ici sont toujours à l'unisson car on sait que perdre des compagnons est tout simplement une épreuve atroce. On sera toujours là pour t'écouter, te réconforter du mieux que nous pouvons

______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://lacarotteestcuite.wordpress.com
Joelle78
Félin d'Or
Félin d'Or
avatar

Féminin
Age : 74
Mes félins : Louis et Tania
Messages : 3952

MessageSujet: Re: Comprendre ce qui a pu se passer.   Ven 4 Sep 2015 - 1:01

Leslie, c'est très cruelle ce que tu viens de traverser. Cette perte très douloureuse de tes deux minous sera très difficile à oublier. cependant, comme te le dit Lin, vous avez fait tout ce que vous pouviez pour les soigner. Vous les avez entourés, cajolés, et vu l'état et les souffrances qu'ils ont ressentir c'est mieux qu'ils ne soient plus là. Tu les aimais trop pour les voir trainer ainsi. C'est toujours ceux qui restent qui souffrent à leur tour.

Je pense très très fort à toi et comprends ta douleur. Sois courageuse et pense que maintenant ils n'ont plus mal et que tu ne les vois plus souffrir sans savoir que faire.
Revenir en haut Aller en bas
nutsetcookies
Chaton babilleur
Chaton babilleur


Féminin
Age : 31
Messages : 3

MessageSujet: Re: Comprendre ce qui a pu se passer.   Ven 4 Sep 2015 - 1:41

Merci beaucoup pour vos messages, ça fait chaud au cœur de vous lire.
Effectivement, une des vétérinaires que l'on a vu nous a dit qu'on avait rien à regretter sur le fait d'avoir tout fait pour guérir nos matous.
Aujourd'hui, on essaye d'apprendre à vivre sans leurs présences.
Revenir en haut Aller en bas
bouboulle92
Chaton babilleur
Chaton babilleur
avatar

Féminin
Age : 43
Messages : 23

MessageSujet: Re: Comprendre ce qui a pu se passer.   Ven 4 Sep 2015 - 10:00

Ton message m'a fait pleurer...La perte de nos loulous est tellement triste ( surtout que je viens de perdre mon petit FIV de 14 ans et ma petite bouledogue française de neuf ans en trois semaines ) Tu as fais ton maximum pour eux mais ne pas être sûre du diagnostique est aussi difficile.

Toutes mes pensées vont vers toi dans ces moments très durs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comprendre ce qui a pu se passer.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comprendre ce qui a pu se passer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comprendre ce qui a pu se passer.
» Comprendre et utiliser le clicker
» constipation ou indigestion veut pas passer
» Passer le "permis chien" à moindre coût
» Passer le CSAU: en club ou pas?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amoureux des chats :: Vivre avec son chat :: Adultes et Seniors :: Santé & Hygiène-
Sauter vers: